Marcher en Arménie

18 août 2011

Route de Tatev’ à Kapan’

Filed under: Marz de Siounik,Zanguezour : de Tatev à Kapan' — denisdonikian @ 12 h 49 mi


Considérations générales

Notre route sera l’ancienne voie qui reliait Tatev et Kapan’. Aujourd’hui empruntée rarement en raison de l’abandon auquel on l’a condamnée. Sauf par un bus misérable au bord de l’asphyxie, quelques rares voitures et, paraît-il, des vététistes étrangers.

Longue d’une cinquantaine de kilomètres, elle permettrait de gagner Kapan’ en deux heures.  Idéale pour ceux qui voudraient éviter Goris en passant directement par Tatev. (Un responsable politique, à qui on faisait remarquer les avantages de cette route, refusa d’autoriser sa réfection afin que Goris conserve sa position de capitale régionale.) Sans être défoncée, ni parsemée d’ornières, elle a perdu son goudron en maints endroits, tandis qu’en d’autres, et sur plusieurs kilomètres, l’asphalte ancien a résisté au temps et aux intempéries propres aux routes de montagne. Ça énerve les voitures  d’éviter les trous et les bosses, et ça les ralentit.

Deux cols et trois villages se succèdent sur son parcours. Aghvani et Tandzaver après le premier et Veri Khotanan plusieurs kilomètres après l’autre.

La route vers le premier col se remarque depuis Tatev par la saignée qu’elle trace dans la forêt. Son revêtement est arraché tout le long. Par endroits,  des éboulements de terrain l’auront sérieusement endommagée, la réduisant à un mince passage pour voiture. Elle offre de pouvoir contempler Tatev en son entier : le village couvrant tout un pan de colline et la rue descendante qui le relie au monastère comme un cordon ombilical. C’est de cette route que se prennent les plus belles photographies du couvent et qu’on saisit le génie de sa construction sur le promontoire rocheux qui tombe à pic. À cinq cents mètres du col se trouve une source d’eau fraîche qui incite les amateurs de nature à se reposer non loin. On reconnaît à un grand poteau électrique planté au plus haut le passage d’une vallée à l’autre.

Ensuite, la route serpente jusqu’à Aghvani, un village anal où l’homme côtoie en permanence les déjections de ses bêtes. L’hiver ne restent que quelques personnes pour nourrir les animaux de la ferme tandis que les loups rôdent au plus près.

Puis vient Tandzaver, autre village merdier aux masures tassées dans l’ennui, cernées de collines vertes.  On s’en affranchit en plongeant sur une voie solitaire qu’asphyxie une végétation foisonnante où le sous-bois frissonne d’un doux bruit d’eau. Une côte se dresse ensuite, toute en lacets, rude et râpeuse, sous de grands arbres. Elle harasse par son obstination à grimper sans jamais vous laisser voir sa fin.

Au second col s’ouvre à vous largement un panorama de collines se déclinant à l’infini vers la vallée. Un arbre juché sur un tertre vous propose son ombre pour admirer le paysage. Pour cuire leurs viandes, des fêlés ont fait du feu dans le creux de son tronc, sans pouvoir entamer sa vitalité. À une centaine de mètres en contrebas, une eau dévale de la montagne. C’est là que vous remplirez vos gourdes.

Puis la route serpente jusqu’au village de Veri Khotanan’. Rien à voir cette fois avec les deux autres. Y vivent environ cent quarante familles. Maisons cossues, solides, bien faites et toits en tôle témoignent de la proximité de la ville.  L’été, le grand air attire les citadins.

D’autres villages se devinent de part et d’autre de la route : Tavros, Shrvenants ou Norachenik. Mais l’intérêt de la route se perd. On trouvera à se rafraîchir à une bonne distance de ce dernier village. De là, mieux vaut prendre une voiture ou l’autobus pour rejoindre Kapan’.

Sur la droite d’immenses exploitations de molybdène rongent les collines.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :